Accueil du site > Actions > LES REFUGIES PALESTINIENS AU LIBAN : Conférence de Souheil EL-NATOUR avec (...)

Conférence de Souheil El-Natour à Lyon le 27 septembre LES REFUGIES PALESTINIENS AU LIBAN : Conférence de Souheil EL-NATOUR avec Gilles DEVERS - Mardi 27 septembre 2016

samedi 24 septembre 2016, Par Le Collectif 69

Plus de quatre vingt personnes ont assisté à la conférence de Souheil El-Natour. Gilles Devers a introduit la question des réfugiés palestiniens au niveau du droit international.

La veille il parlait devant les étudiants de science politique de Lyon. Deux interview ont été faites à Radio Salam et RCF Lyon (à écouter le mercredi 28 à 7h22 et 12h05 ou ici)

Vous trouverez ci-dessous le résumé de l’intervention de Souheil El-Natour. Vous trouverez le document développant l’intervention de Gilles Devers ici  :

PDF - 230.7 ko
Note sur les Réfugiés Palestiniens - Gilles Devers

PRINCIPAUX AXES DE THEMES QUI SERAIENT ABORDES LORS DU CYCLE DE CES CONFERENCES RELATIVES A LA SITUATION DES PALESTINIENS :

SEMAINE NATIONALE FRANCAISE DE SOLIDARITE AVEC LES REFUGIES PALESTINIENS

(Focus sur la situation au Liban)

Cycle de Conférences Animé par Souheil EL NATOUR (Juriste palestinien-Beyrouth)

Tournée du 26 Septembre au 1er Octobre 2016

- 1) LA QUESTION FONDAMENTALE DU DROIT AU RETOUR

C’est l’un des droits essentiels auquel est attachée la population palestinienne dans son ensemble.

Souheil EL-NATOUR soulignera les craintes qui sont apparues, au cours de ces dernières années, suscitées par l’hypothèse de l’abandon de ce droit et sa transformation en une carte à jouer (sorte de monnaie d’échange et/ou de pression), lors des différentes négociations avec les israéliens ou autres…, en contrepartie d’on ne sait quel prix ! Donc, la crainte consiste en la disparition complète de ce droit et naturellement, le glissement vers la réduction des autres droits tels que prévus par la résolution internationale -194, en passant à travers des négociations directes ou indirectes, aux propositions du « quartet » et jusqu’à la dernière initiative française en cours.

- 2) LA SITUATION JURIDIQUE DES RÉFUGIES PALESTINIENS

Ce point comporte deux volets importants :

La Situation Générale de l’exode et de l’implantation des palestiniens, depuis 1948, dans les différents pays du moyen orient : explication de leurs doits et devoirs, ainsi que leurs conditions de vie, dans les pays hôtes : en Syrie, Irak, Egypte, Jordanie, mais aussi dans les territoires palestiniens et autres …

La Situation Spécifique des Réfugiés Palestiniens au Liban et leur souffrance depuis 1948 à nos jours, en développant les différentes politiques qu’ils ont subies et les principaux problèmes rencontrés au cours de leur présence dans ce pays, tout en suggérant des solutions que demandent les palestiniens du Liban, afin de faire respecter leurs droits et renforcer l’exécution de leur application.

Ce volet s’appuiera sur des exemples concrets tirés du vécu quotidien des palestiniens au Liban, tels que : le droit à la reconnaissance du statut de réfugié, le droit au travail, le droit à la sécurité sociale et à la santé, le droit d’accès à la propriété immobilière, le droit d’association et d’organisation, le droit à la création d’entreprises, le droit à la participation à la vie civile et sociale (les comités populaires des camps).

L’exemple de la reconstruction du camp de Nahr El Bared (Nord Liban), depuis 10 ans après sa destruction, est flagrant du non respect des autorités libanaises et des autres parties des engagements internationaux, ainsi que des droits humains les plus élémentaires…

- 3) LA SITUATION DES RÉFUGIÉS PALESTINIENS DE SYRIE

Cette question s’est imposée dans le quotidien des palestiniens du Liban, vue la crise syrienne de ces dernières années qui a provoqué à nouveau le départ et le déplacement des populations palestiniennes au Liban et ailleurs… et ce, malgré leur volonté.

Souheil EL-NATOUR esquissera le contour de cette nouvelle réalité dans les camps palestiniens du Liban, en exposant d’une part les conditions de vie inhumaines, depuis la crise syrienne, et d’autre part, les difficultés engendrées par la non considération de cette nouvelle donne par les différentes parties en présence, pour un traitement conforme aux principes même de la déclaration universelle des droits de l’homme. Une comparaison sera faite de la situation de ces réfugiés palestiniens de Syrie, avant crise et après crise, en passant par les conséquences négatives politiques, économiques, sociales, etc. de cette situation et les craintes, déclarées ou non, de répercussions sur le glissement vers une réduction progressive et exponentielle de leurs droits déjà obsolètes au Liban.

- 4) L’U.N.R.W.A. ET SON ROLE

Depuis 1949, la résolution 302 institue la création de cette agence, à titre provisoire, pour venir en aide et au secours des réfugiés palestiniens. Un éclairage sera dès lors apporté sur son rôle et attributions, avec l’explication de ses objectifs, tels que déterminés par les accords et orientations politiques de la communauté internationale.

Un accent sera mis sur l’évolution de son financement qui n’obéit pas à un budget précis et permanent. Il est surtout tributaire du bon vouloir des pays donateurs, à croiser avec les volontés, les peurs ou réticences des pays accueillants, puis avec leurs différentes positions ou relations avec les palestiniens, selon le moment. Aussi, les responsables des différentes délégations représentant cette institution dans les pays hôtes ont joué un rôle déterminant dans les répercussions des dernières années sur les réfugiés palestiniens.

En dépit du droit international et des engagements prônés depuis sa fondation, l’UNRWA ne cesse de réduire ses financements et le traitement des conséquences de la dernière crise syrienne demeure très insuffisant et tend à rendre la situation dans les camps palestiniens du Liban explosive et intenable humainement. L’indifférence des parties des contrées du voisinage est totale et est irresponsable. Néanmoins, des solutions pourraient être proposées, envisagées et construites avec les palestiniens, pour alléger les effets négatifs et les difficultés nouvelles qu’a engendrés cette crise.

Beyrouth, le 30 juin 2016 Souheil EL-NATOUR

Texte traduit en français par Kamel CHENOUFI


TEXTE DE L’INVITATION A LA CONFÉRENCE :

SouheilEl-Natour à Lyon le 27 sept. 2016

L’afflux de réfugiés de Syrie, qu’ils soient syriens ou palestiniens rend encore plus intenable la situation des réfugiés palestiniens au Liban. Souheil El-Natour abordera la situation juridique particulière des réfugiés palestiniens au Liban et en Syrie ainsi que la situation sociale et politique. De même le rôle de l’UNRWA (agence de l’O.N.U) et « le droit au retour des réfugiés palestiniens° » seront abordés.

Bourse du travail – Place Guichard Salle Moissonnier 3 étage LYON

Camp de réfugiés palestiniens au Liban

°La résolution 194 de l’O.N.U : « Décide qu’il y a lieu de permettre aux réfugiés qui le désirent, de rentrer dans leurs foyers le plus tôt possible et de vivre en paix avec leurs voisins »

Souheil EL-NATOUR


Cette conférence se situe dans le cadre de la tournée de Souheil EL-NATOUR :

- Lyon (27/9),
- St-Etienne + Roanne (28/9),
- Grenoble (29/9),
- Genève (30/9),
- Paris (le 1er Octobre)


Souheil EL-NATOUR

Souheil EL-NATOUR est né en Palestine à Acre en 1947, il est réfugié palestinien au Liban Il a fait partie du Comité de rédaction et rédacteur en chef de plusieurs publications.

Membre de l’Union des Écrivains et Journalistes Palestiniens, Il fait partie de l’Union des Juristes Palestiniens et de la Ligue Palestinienne des Droits de l’Homme au Liban, pour enfin diriger son Centre des Études Juridiques à Beyrouth.


Gilles Devers, avocat

Gilles DEVERS

avocat à Lyon :

En janvier 2009, Il dépose une première plainte contre Israël à la Cour pénale internationale, suite à l’opération « Plomb durci ». 350 associations et ONG se joignent à la plainte.

En juillet 2014, Il dépose une nouvelle plainte à la CPI contre Israël, au nom du ministre de la Justice palestinien, Salim alSaqq, suite aux événements consécutifs à la guerre de Gaza de 2014.


Sur le même sujet sur ce site

- Conférence Réfugiés Palestiniens - Témoignages sur les camps du LIBAN - Mercredi 14 Octobre

- Résumé sur laréalité des camps de réfugiés palestiniens au Liban sur les plans : Médical - Education - Social et Recommandations (Août 2015 )

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0