Accueil du site > Informations > A propos de l’assassinat d’Hashem al-Azzeh, militant (...)

Hashem al-Azzeh A propos de l’assassinat d’Hashem al-Azzeh, militant palestinien d’Hébron : "Témoignage et colère" par Denise de Lyon

vendredi 6 novembre 2015, Par Le Collectif 69

Plusieurs amis du collectif 69 Palestine connaissent Hashem al-Azzeh qu’ils avaient rencontré à Hébron. Ils ont été très affectés par son assassinat le 21 octobre 2015. Denise a écrit ce texte en son hommage :

Témoignage et colère

Nous n’oublierons pas Hashem al-Azzeh, sa résistance à l’occupation odieuse de sa maison par les colons d’Hébron et notre angoisse lors de la nuit que nous avons passée chez lui pour protéger sa famille.

C’était en 2008 lors d’une mission en Palestine dans le cadre du "collectif 69 Palestine" et de la CCIPPP* que nous avions rencontré Hashem, comme tant d’autres militants étrangers qu’il accueillait chez lui, afin de faire connaître au monde entier dans quel enfer ses « voisins » colons le faisaient vivre.

Au-dessus de sa maison, des miradors et des militaires armés. Tout autour, au-dessus du chemin entourant la maison, des filets métalliques retenant les ordures ménagères jetées par les colons habitant dans les immeubles surplombant sa maison. Jusqu’à une machine à laver gisant sur le sol.

Nous avons longé une haie d’oliviers sciés à la base lors du dernier passage des colons qui avaient envahi sa maison un soir de fête en saccageant tout son mobilier. Or justement, ce jour là, c’était la Pâque juive et Hashem craignait une nouvelle invasion ; sa femme étant enceinte et ses jeunes enfants terrorisés à l’idée de la prochaine nuit à venir.

Nous nous sommes montrés aux miradors et nous avons dormi avec la famille. Les colons ne sont pas venus. Le lendemain nous avons accompagné les enfants à l’école car ceux-ci étaient victimes de jets de pierres par les enfants des colons, nous les avons vus, ils nous ont insultés mais nous leur avons fait face et les pierres sont restées dans leurs mains.

Mais nous n’étions que de passage même si d’autres internationaux sont venus après nous les menaces et les intimidations ont continué et Hashem a été assassiné, asphyxié par des gaz lacrymogènes déversés par les soldats israéliens sur des manifestants sans défense.

Les soins rendus ont été rendus impossibles par le quadrillage des forces israélienne autour de sa maison. C’est un crime et il ne sera jamais puni.

Nous sommes non seulement tristes, marqués, choqués, mais aussi en colère et exaspérés devant tant d’injustice et d’impasse politique. Il faut plus que jamais faire savoir ce que Israël impose au peuple palestinien, manifester notre colère et notre soutien, boycotter l’occupant illégal de la Cisjordanie. Tout ceci en mémoire de notre ami Hashem et en soutien à sa famille.

Denise Milbergue, collectif Palestine 69


*Campagne Civile Internationale pour la Protection du Peuple Palestinien


Liens utiles :

-  https://www.facebook.com/MemorialHashemAZZEH

-  french.palinfo.com

-  www.info-palestine.eu

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0