Accueil du site > Informations > Communiqués > Communiqué : En soutien à René Balme

Communiqué : En soutien à René Balme

lundi 4 juin 2012, par dominique

Le collectif 69 Palestine apporte tout notre soutien à René Balme, mis en accusation par une contributrice du site rue89.

( Lire le droit de réponse ) Nous attestons que le combat de René Balme se situe au cœur des valeurs démocratiques et des droits humains et n’est évidemment pas antisémite.

- Nous avons conscience que, parfois, de pseudos soutiens (très marginaux) instrumentalisent la cause palestinienne, franchissent les limites du tolérable et du racisme ; notre collectif les combat fermement.

- René Balme est aux antipodes de ceux là et les combat avec nous. Son combat est celui d’un homme de gauche, son parcours et ses positions en atteste. Nous avons dans la dernière période milité ensemble pour la libération du jeune franco-palestinien Salah Hamouri, et dénoncé la politique de "deux poids deux mesures" du gouvernement Sarkosy dans le soutien des français emprisonnés à l’étranger. Dans ce combat commun nous avons pu apprécier l’homme et son courage politique.

Il a toute notre sympathie face aux amalgames et attaques dont il est l’objet.

Le Conseil d’Administration du collectif 69 Palestine

Photo : René Balme et le conseil municipal de Grigny le 16 mai 2009, fait Salah Hamouri citoyen d’honneur de la ville, en présence de Madame Denise Hamouri, de Noha Rashmawi chargée de mission de la Délégation Générale de Palestine en France, et de Daniel Voguet


COMMUNIQUE

Les élu-e-s de la majorité municipale de gauche de Grigny

le 4 juin 2012

- Nous, soussignés élu-e-s de la majorité municipale de gauche de Grigny (Rhône), issu-e-s du Parti communiste français, du Parti de gauche et de la société civile, nous déclarons solidaires de René Balme, maire de Grigny, scandaleusement calomnié par le site internet Rue89, depuis le 31 mai 2012. Tenter de manipuler l’opinion publique sur des assertions selon lesquelles le maire de Grigny serait antisémite, homophobe et adorateur des dictatures est tout simplement ignoble. Parmi nous, certain-e-s connaissent bien René Balme depuis plus de trente ans, d’autres depuis cinq ans. Toutes et tous, nous connaissons de lui le même engagement déterminé pour que l’être humain soit placé au centre de toutes les préoccupations municipales. Toutes et tous, nous témoignons de sa parfaite fidélité à cette détermination et nous témoignons qu’elle dépasse largement le périmètre municipal. Toutes et tous, nous avons jugé que ce prérequis était nécessaire pour travailler ensemble.

- Les adversaires et concurrents de René Balme peuvent combattre ses opinions radicalement orientées à gauche, ses audaces et ses insolences politiques, son charisme et ses succès, ses ambitions pour le monde et l’humanité, dont il considère que Grigny et les Grignerot-e-s ne sont pas la portion congrue. Aucun ne peut prétendre, sans se parjurer, qu’il est antisémite, homophobe ou favorable aux dictateurs.

- En revanche, René Balme, dans sa longue lutte contre la désinformation, tente inlassablement de développer l’esprit critique de chacun-e-, avec les outils que permet notre temps. Cette lutte, il la mène pour contribuer à l’émancipation humaine et citoyenne. La puissance des moyens que détiennent les grands de notre pays et de ce monde pour asservir les populations au règne de la finance et au démantèlement des résistances, a produit ses effets et les produit encore, manifestement. René Balme nous a conforté-e-s dans l’idée qu’il est indigne de notre siècle de pratiquer la chasse aux sorcières, qu’elles soient politiques (tolérance exige) ou sociales (écoute active exige). S’émanciper de la pensée dominante et des lieux communs conduisent à se poser des questions, à rechercher les causes des conflits et des détresses, à faire des analyses différentes, à dénoncer des responsables différents et parfois inattendus et à proposer des solutions différentes. Nous témoignons que cet exercice répond aux motivations communes qui unissent les élu-e-s de la majorité municipale, aux côtés de René Balme, qu’il contribue au vivre ensemble des populations et au développement de la citoyenneté. Enfin, cette démarche permet de redonner à la politique une dignité et une utilité certaines.

- Nous estimons les manœuvres politiciennes actuelles parfaitement affligeantes. Elles rejoignent tristement le ton des Municipales de 2008 et rappellent certaines méthodes actuelles de nos opposants au Conseil municipal de Grigny. Nous ne nous résoudrons pas à ce que le niveau soit rabaissé au degré zéro de la politique et que l’intelligence de chacun-e- soit ainsi insultée, au prétexte que Grigny est une petite ville pour laquelle il serait inutile de nourrir autant d’ambition, pas plus qu’aux sombres prétextes politiciens fomentés par certaines organisations ou personnes avides de pouvoir.

- Nous, soussignés élu-e-s de la majorité municipale de gauche de Grigny (Rhône), issu-e-s du Parti communiste français, du Parti de gauche et de la société civile, assurons notre soutien à René Balme, maire de Grigny (Rhône) et témoignons de son altruisme et de son attachement profond aux libertés individuelles, à l’intérêt général et au bien commun. Nous revendiquons le droit de nous interroger et de remettre en cause la pensée dominante.

A Grigny, le 04 juin 2012

Béatrice ROLLAT, Angèle MASALA, Daniel ROYER, Catherine VERZIER, Michel VAISSIERE, Salika KALED-BOURRAS, Daniel CERQUA, Jérôme RICHON, André DARTOIS, Christian GOUBERT, Jacqueline PANDOLFI, Laurence HEMADA, Maryline KAIRO, José PIERROT, Laurence BRIANE, Pia BOIZET.


Communiqué de l’UJFP de Lyon

La section lyonnaise de l’ UJFP ( Union Juive Française pour la Paix ) tient à exprimer son soutien et son amitié à René Balme suite aux propos diffamatoires dont il a été la cible par une contributrice du site Rue 89. Nous témoignons, nous appuyant sur une coopération de longue date, du soutien de René Balme au combat pour le respect des Droits des Palestiniens ainsi que de son courage politique et de la rigueur de ses positions tant sur le plan local qu’international concernant le respect des Droits humains et de la liberté. Qu’il soit assuré de notre solidarité.

La section lyonnaise de l’ UJFP

Le 5 juin 2012.


Communiqué de presse du Maire de Vaulx-en-Velin, Conseiller communautaire du Grand-Lyon

Soutien à M. René BALME, Maire de Grigny

René BALME fait l’objet, actuellement, d’accusations et de calomnies virulentes. Je ne peux donc rester sans réaction, connaissant l’homme.

Ces accusations d’antisémitisme, de racisme, d’homophobie sont totalement injustifiées et déplacées ! C’est ignorer le parcours politique et militant de René BALME qui a été, qui est, de tous les combats contre les injustices et les discriminations.

Je tiens à lui apporter mon soutien et mon entière solidarité !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0