Accueil du site > Actions > 13 avril : Conférence débat avec Badia Dwaik militant d’Hébron (...)

13 avril : Conférence débat avec Badia Dwaik militant d’Hébron contre les colonies (youth against settlements) Badia Dwaik à Lyon

mercredi 6 avril 2011, Par Le Collectif 69

La résistance de la jeunesse contre les colonies...

MERCREDI 13 AVRIL 2011, le collectif 69 Palestine recevait Badia Dwaik pour une conférence débats qui fut très intéressante.

Badia Dwaik est l’un des fondateurs de l’association Youth Against Settelments (Jeunes contre les colonies) d’ Hébron.

Travailleur social et militant qui a passé deux ans et demi dans les prisons israéliennes à l’âge de 20 ans, il se bat notamment pour la réouverture de la rue Shuhada dans sa ville d’Hébron.

En liaison avec des organisations comme ISM et avec les opposants israéliens à la colonisation (Betselem), il aide notamment les familles de la région qui ont été agressées par l’armée israélienne et par les colons à déposer plainte. Il a 36 ans, il est travailleur social.

C’est un activiste adepte du principe de la non-violence.

L’association des jeunes anime la campagne internationale "open Shuhada street". La rue Shuhada c’était l’artère principale d’Hébron où se trouvaient 3350 commerces, le marché de la région et qui a été fermée par Israël car elle relie les blocs de colonies !

Débats avec Badia à Lyon

Palestinienne agressée par des colons à Hébron

Lettre de Badia Dwaik

Nous avons organisé une campagne internationale avec le concours d’amis et d’organisations à travers le monde afin de ré-ouvrir la rue Shuhada à Hébron, fermée sur ordre militaire Israélien. Cette campagne fut menée en Février 2009. Il s’agissait du seizième anniversaire du massacre à la mosquée d’Ibrahim. Cette campagne compta 27 manifestations dont des rassemblements de protestation, des ateliers culturels et des expositions d’art.

Les manifestations les plus importantes furent tenues à Hébron. Les participants se réunirent et protestèrent pacifiquement dans la rue Shuhada, tentant de passer le barrage militaire (checkpoint). Nous avons recruté pour cette action plus de 400 Palestiniens et de nombreux activistes internationaux et Israéliens pour la paix.

vidéos sur la résistance à Hebron :

- Palestiniens et Israéliens anti-colonialistes coopèrent à Hébron

- Les colons israéliens Attaquent les récoltes des olivires palestiniens

- Réouvrir la Rue Shuhada à Hébron

- Manifestation des palestiniens pour l’ouverture de la Rue Shuhada à Hébron

Suite au succès de cette campagne, nous avons mis en place des manifestations hebdomadaires sur la place Bab al Babadia à Hébron, devant l’entrée du vieux marché (souq) et le checkpoint bloquant actuellement la rue Shuhada. Nous nous sommes servi de l’entrée à la rue Shuhada comme symbole et comme premier pas pour mettre fin à la colonisation à Hébron et en finir avec l’occupation de la Palestine.

- Hébron : Manifestation contre les colons

En avril 2010 nous avons commencé à manifester tous les samedis. Nous avons exigé la réouverture de la rue Shuhada ainsi que la liberté de mouvement pour les Palestiniens dans toute la ville de Hébron. Plusieurs organisateurs et manifestants furent arrêtés et détenus. En Août 2010, l’armée Israélienne a décidé de fermer trois magasins sur le lieu des rassemblements hebdomadaires, condamnant les accès. YAS a tenté d’empêcher cet acte de justice punitive et plusieurs membres furent arrêtés.

- Fermeture forcée des magasins palestiniens à Hébron et l’arrestation de manifestants non-violents, le 10 août 2010

À l’intérieur de YAS, il y a eu des opinions divergentes sur l’approche à avoir, mais tous s’entendent sur le désir d’en finir avec l’occupation Israélienne de la Palestine.

- 1 - En tant que mouvement, nous nous employons à encourager la prise de conscience en Palestine d’une forme non-violente de résistance.

- 2- Nous espérons construire une communauté de lutte par la non-violence pour la liberté et les droits des Palestiniens et pour pacifier notre société.

- 3- Nous assistons aussi les agriculteurs pour les plantations et les récoltes sur leurs terres dont l’accès leur est interdit à cause des colonies. Nous cherchons aussi à construire des réseaux avec des activistes internationaux et Israéliens ainsi que les différentes organisations des droits de l’homme.

Pour plus d’information, visiter notre site :

- youthagainstsettlements

- groupe Facebook

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0