Accueil du site > Boycott > Egis Rail > Dossier Egis Rail : Non au Tramway colonial de Jérusalem

Dossier Egis Rail : Non au Tramway colonial de Jérusalem

mercredi 8 juillet 2009, Par Le Collectif 69

Position d’amnesty international

Un accord sur un projet de tramway a été signé le 17 juillet 2005 entre le gouvernement israélien et les entreprises ALSTOM et CONNEX (filiale de VEOLIA). Cet accord vise la réalisation et l’exploitation à Jérusalem d’une ligne de tramway dont le tracé a été dessiné dans le but de renforcer les liens existant entre Jérusalem-Ouest et les colonies israéliennes établies dans et autour de la ville. Une partie de son trajet traverse Jérusalem Est, dont le statut est celui de « territoire sous occupation étrangère » et dont l’annexion par Israël n’est pas reconnue par la communauté internationale. Les colonies qui y ont été implantées par Israël sont illégales en droit international.

En renforçant la stabilité et l’attractivité des colonies dans et autour de Jérusalem-Est, la participation des 2 entreprises apporterait une assistance à la pérennisation d’une situation illégale, créée en contravention de la 4ème Convention de Genève, dont l’article 49 prohibe le transfert de la population de l’occupant en territoire occupé. De plus, un tel contrat, passé avec le gouvernement israélien pour un tronçon concernant Jérusalem-Est, aboutit à une reconnaissance de facto de l’annexion par Israël de cette partie de la ville.


Source wikipédia :

Egis Rail (ex-SEMALY) est une entreprise française.

Fondée en 1968 pour la construction du métro de Lyon, il s’agissait d’une société d’économie mixte, la Société d’Études du Métro de l’Agglomération Lyonnaise.

Elle est devenue une société anonyme en 1992, donc le capital est détenu en majorité par le groupe Scetauroute (devenu groupe Egis), mais aussi par Bechtel et la SNCF (1% du capital).

Le 1er juin 2007, la direction ferroviaire de SCETAUROUTE (société principale du groupe EGIS) a été intégrée à la SEMALY, laquelle a changé de nom pour Egis Rail.

EGIS RAIL est aujourd’hui l’une des principales entreprises françaises spécialisées dans l’ingénierie des transports urbains et transports ferroviaires, avec des réalisations en France et à l’export :


Egis rail est un département de la société Egis dont la Caisse des dépôts et consignations détient 100% du capital

in Rapport d’activité 2009


Source Chambre de commerce France Israël Rhône Alpes :

le 18 mars 2008 : vient de remporter un contrat avec la JTMP (Jérusalem Transportation Master Plan), qui s’élève à 11,9 millions d’euros.

La mission de la firme Lyonnaise sera d’assister la réalisation de 3 lignes de Transport en Commun en Site Propre.

La première ligne de tramway actuellement en cours de réalisation sera étendue à la fois au Nord et au Sud, pour un total de 7 km, mais aussi grâce à une branche de 1,5 km vers la Vieille Ville de Jérusalem.

En parallèle seront lancées les études détaillées pour les deux autres lignes, qui serviront de base pour le montage des opérations de réalisation.

Les missions pluridisciplinaires d’Egis Rail incluent :

- l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage,

- des missions de conception,

- le contrôle de réalisation et le pilotage des travaux,

- une mission globale d’expertise/conseil.

Une cellule de 6 spécialistes Egis Rail se met actuellement en place à Jérusalem.-


Voir les articles sur le site du collectif 69 Palestine

COMMUNIQUE : Egis Rail : Non au tramway de la colonisation Manifestation devant inauguration Egis Rail (JPG) Lyon le 8.4.2010 :

Contre le tramway colonial le 16 juin 2010 devant Egis Rail


Voir le dossier Veolia Alsthom sur le site AFPS :


voir le dossier (en angais)sur le site international bdsmocement.net


Le tramway de Jérusalem ligne 1

Cette première ligne de tramway est conçue pour desservir la colonie de Pisgat Zeev, au Nord, en passant par celles de Ramat Eshkol et Givat Shapira (French Hill). Elle devrait être prolongée jusqu’à la colonie de Neve Yaakov.

Lundi, [12 juin 2010] la municipalité israélienne de Jérusalem avait autorisé la construction de quatre immeubles comportant 32 appartements à Pisgat Zeev, un quartier de colonisation juive de Jérusalem-Est. AFP. Le fait que la colonie de Pisgat Zeev soit desservie par le tramway a sans doute facilité cette décision illégale !


Autres activités d’Egis Rail à l’étranger :

Tramways de Sidi Bel-Abbes et Ouargla : Les études confiées à Systra et Egis Rail

Les études et le suivi des travaux des tramways de Sidi Bel-Abbès et de Ouargla ont été attribués à des entreprises françaises, a annoncé l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA). Il s’agit respectivement des bureaux d’études Egis Rail pour 1,66 milliard de dinars (17 millions d’euros) et Systra pour 1,53 milliard de dinars (16 millions d’euros), selon l’Entreprise du Métro d’Alger (EMA). Les deux sociétés ont été engagées chacune pour un délai de 46 mois. Notons que L’EMA a déjà confié au bureau d’études français Systra les études d’extension de la ligne Bab El Oued à Chevalley, qui devrait être réalisée en 24 mois. Par ailleurs, l’EMA a également confié au groupement franco-belge constitué du français Egis Rail et du belge Transurb-Technirail , la réalisation de l’étude de faisabilité de la première ligne de tramway de la ville de Mostaganem. Pour rappel, dans le cadre du développement et la modernisation du réseau ferroviaire, quatorze projets de tramways seront lancés prochainement au niveau national au titre du nouveau plan quinquennal (2010-2014). Il a été procédé dernièrement à l’élaboration d’études techniques de projets de tramways concernant six villes du pays dont Sidi Bel-Abbès, Mostaganem, Sétif, Batna et Ouargla. Des études appropriées pour des projets de tramways de huit autres wilayas seront entamées dans le cadre du même plan de développement. Il est utile de relever que les travaux des tramways d’Alger, Oran et Constantine sont en cours. Ces tramways seront équipés de rames ultramodernes Altadis construites par le groupe français Alstom ...

2010-07-17 Lire la suite dans www.lemaghrebdz.com http://www.lemaghrebdz.com/lire.php...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0