Accueil du site > Boycott > Boycott (BDS) > #BoycottPuma : deuxième journée d’action pour protester contre le (...)

Action #BoycottPuma à Lyon le 19 oct. 2019#BoycottPuma : deuxième journée d’action pour protester contre le soutien de Puma aux colonies illégales d’Israël

samedi 19 octobre 2019, Par Le Collectif 69

Des associations du monde entier se préparent pour la deuxième journée d’action pour protester contre le soutien de Puma aux colonies illégales d’Israël sur des terres palestiniennes volées. Dans le monde entier, des amateurs de fair-play et de sports pour tous rejoignent l’appel d’équipes et d’athlètes palestiniens appelant au boycott du fabricant de vêtements de sport Puma jusqu’à ce que le soutien à l’occupation militaire illégale et le déni des droits du peuple palestinien par Israël cessent. à Lyon le 19 octobre, 12 militant.e.s de Lyon sont intervenu.e.s au centre commercial de la Confluence. en diffusant 900 tracts et en faisant signer des cartes pétitions au directeur de puma. des courriers ont été portés aux direction des magasins vendant la marque PUMA.

Puma est le sponsor principal de l’Association de football israélienne (IFA), qui regroupe et défend fièrement les équipes des colonies de peuplement israéliennes qui poussent les familles palestiniennes hors de leurs terres. Les colonies israéliennes sont illégales et constituent un crime de guerre au regard du droit international.

En juin dernier, des groupes de plus de 20 pays ont participé à la première Journée d’action mondiale #BoycottPuma, avec des manifestations dans les magasins et les bureaux , Puma

JPEG - 23.7 ko
ction internationale Boycott PUMA à Lyon

comme à LYON, ainsi qu’auprès des équipes parrainées par Puma. Sur les médias sociaux, #BoycottPuma était LE hashtag le plus tweeté relatif à Puma ce jour-là.

Nous sommes de retour pour le deuxième round.

Rejoignez la deuxième journée d’action mondiale #BoycottPuma, le 26 octobre 2019.

Puma doit mettre fin à :

- sa complicité de blanchiment des saisies illégales de terres par Israël qui privent les Palestiniens de territoire et de ressources naturelles.

- son soutien à l’infrastructure d’occupation israélienne qui prive les athlètes palestiniens de leur droit à la liberté de circulation et à la pratique du sport.

- son parrainage de la Fédération israélienne de football.

La Coupe de football de Palestine de cette année a été reportée indéfiniment car Israël a refusé à pratiquement tous les joueurs de l’équipe gagnante de la Ligue de Gaza de se rendre en Cisjordanie occupée pour la finale. Très récemment, les forces israéliennes ont effectué une intervention sur un tournoi de football amical à Jérusalem-Est occupée, l’empêchant de se poursuivre.

Le collectif 69 Palestine participera à la deuxième journée mondiale et demande à Puma de se montrer à la hauteur de son objectif de promotion de la justice sociale en cessant son soutien à la fédération israélienne de football.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0