Accueil du site > Actions > 300 à 400 lyonnais.es personnes participent au rassemblement "Halte aux (...)

15 mai 2018 à Lyon 300 à 400 lyonnais.es personnes participent au rassemblement "Halte aux massacres" Mardi 15 mai à Lyon

lundi 14 mai 2018, Par Le Collectif 69

300 à 400 personnes ont tenu à participer au rassemblement en réponse au massacre perpétré par l’armée israélienne le lundi 14 mai.

Ce jour restera dans l’histoire. Tandis que des snipers abattaient tranquillement 60 manifestants pacifiques, des dirigeants israéliens et des USA faisaient la fête en transgressant le droit international par l’inauguration de l’ambassade US à Jérusalem !

Le collectif 69 Palestine, l’UJFP, l’AFPS ont pris la parole. Précédant une minute de recueillement, la liste des noms et l’âge des palestiniens assassinés a été lue.

Les intervenants ont dénoncé l’inaction du gouvernement français, tandis que le rappel des ambassadeurs d’Afrique du Sud, de Turquie a été applaudi. [Notons que Irlande et Belgique ont pour leur part convoqué l’ambassadeur israélien]

Ne pouvant se satisfaire de l’inaction de nos dirigeants, les intervenant appellent à rejoindre et renforcer la campagne de Boycott Désinvestissement Sanctions tant que l’État criminel d’Israël est impuni et piétine les droits humains.

Les participants sont appelés à rester mobilisés.

Voir les Photos

Dans la presse

-  LyonCapitale

-  LyonMag

-  Rebellyon

52 assassinats le 14 mai 2018 à gaza

Texte de l’appel


URGENT

Aux côtés de Gaza, aux côtés du peuple palestinien

Halte aux massacres

Justice pour la Palestine !

La journée de ce lundi 14 mai s’achève dans le sang à Gaza.

Le jour du transfert de l’ambassade des Etats unis à Jérusalem, Israël poursuit les massacres sans que l’Europe et la France ne bougent.

70 ans après les premiers massacres et du grand exode.

Nous ne pouvons pas rester silencieux face aux drames d’un peuple.

Nous appelons à nous rassembler

Mardi 15 mai dès 18h

Place des Terreaux Lyon 69001

Venez avec des drapeaux palestiniens, des bougies, des messages…

Que vive la Palestine !

Facebook Collectif 69 Palestine Évènement Facebook


Lundi 14 mai : Au moins 58 Palestiniens ont été assassinés à #Gaza et plus de 2410 autres blessés

Le bilan est provisoire ce lundi 14 mai à 16h20. Tandis que Mme Mogherini appelait à la retenue (après 40 morts par balles réelles sur des manifestants pacifiques !) ... la France est encore à ce moment aux abonnés absents.

Al-Jazeera – Au moins 41 Palestiniens ont été assassinés à Gaza et plus de 1900 autres blessés alors que l’armée israélienne tirait à balles réelles, avec des gaz lacrymogènes et des grenades incendiaires sur les manifestants rassemblés le long de plusieurs points près de la barrière avec Israël.

La manifestation de lundi précède les commémorations annuelles de la Nakba, ou « catastrophe », lorsque l’État d’Israël a été établi le 15 mai 1948, après l’expulsion de centaines de milliers de Palestiniens de leurs villes et villages.

Les manifestations ont également été planifiées de façon à coïncider avec le déménagement de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, conformément à la reconnaissance par les États-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël en décembre dernier, renforçant les tensions et provoquant la colère des Palestiniens.

Depuis lundi matin, les Palestiniens de la bande de Gaza assiégée tentent dans le cadre de la Grande Marche de Retour, de franchir la barrière hautement fortifiée qui sépare l’enclave d’Israël.

Des dizaines de milliers de Palestiniens sont arrivés pour participer au rassemblement.

Des manifestations ont également débuté dans les villes de Ramallah et d’Hébron, en Cisjordanie occupée, en réponse à la décision de déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem. A Ramallah, les Palestiniens devraient protester depuis le centre-ville jusqu’au poste de contrôle militaire de Qalandia, le principal barrage militaire séparant Ramallah de Jérusalem.

Les manifestations dans la bande de Gaza font partie d’une initiative qui dure depuis plusieurs semaines et qui réclame le Droit au Retour des réfugiés palestiniens dans les zones d’où ils ont été expulsés en 1948.

« Le nombre de personnes qui se présentent pour participer est sans précédent par rapport aux sept dernières semaines de protestation », a déclaré à Al Jazeera le journaliste local Maram Humaid.

Environ 70% des deux millions d’habitants de la bande de Gaza sont des descendants de réfugiés.

Depuis le début des manifestations le 30 mars, les forces israéliennes ont assassiné au moins 90 Palestiniens dans l’enclave sous blocus et en ont blessé plus de 10 500.


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0