Accueil du site > Boycott > Désinvestissement des Banques > Assemblée Générale Régionale de la Banque Populaire : Stop au financement (...)

Action au cours de l'Assemblée Générale Régionale de la Banque Populaire Assemblée Générale Régionale de la Banque Populaire : Stop au financement des colonies israéliennes !

lundi 22 mai 2017, Par Le Collectif 69

Ce lundi 22 mai, à l’occasion de l’assemblée générale des sociétaires de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, des militants sont intervenus pour dénoncer le soutien de cette banque à la colonisation israélienne. Un rassemblement a eu lieu pour informer les sociétaires participant à cette réunion et soutenir l’intervention de certains d’entre eux pour dénoncer cette complicité.

Cette action était organisée dans le cadre de la campagne "Les liaisons dangereuses de banques françaises avec la colonisation israélienne" L’action organisée à cette occasion a été jugée très positive par tous ceux et celles qui y ont participé. Quelques éléments pour un rapide bilan :

- Une trentaine de participants de Lyon et de l’Ardèche-Drôme.

- À l’extérieur de la salle de l’AG (au cinéma Pathé de Lyon Vaise) , une large diffusion du document de 4 pages réalisé spécialement pour les sociétaires de la Banque Populaire a eu lieu et de bons échanges ont pu avoir lieu. Les passant étaient informés du but de l’action par un tract plus général.

- À l’intérieur de la salle, 5 militants sociétaires ont pu participer à l’Assemblée Générale de la banque.

- Une prise de parole a eu lieu lors du temps consacré aux questions-réponses. (voir le texte ci-dessous)

Intervention au cours de l'Assemblée générale

- Le Président de la Banque Populaire a reconnu devant les militants qu’il était conscient qu’il y avait un problème et qu’il allait en parler avec la haute direction de la banque et de sa filiale Natixis qui est impliquée directement.

- Une collaboration efficace et très sympathique entre les militants de l’Ardèche et de la Drome et les militant(e)s de Lyon° ... une collaboration qui ne doit pas rester sans lendemain ... En Juin, il y aura de nombreuses AG décentralisées de la Caisse d’Épargne à Lyon et environs ... Nous sommes prêts à remettre le couvert !! Sociétaires et clients de la Caisse d’Épargne, tenez-vous prêt(e)s.

° AFAK-Bethléem, AFPS-Lyon, ATTAC-Rhône, CCFD-Lyon, Collectif 69 Palestine, Couleurs Palestine, Jeunes Communistes 69, LDH, MAN, Mouvement de la Paix, UJFP, sont partie prenantes de cette campagne


PLUS D’INFOS :

- La Banque populaire et sa filiale Natixis doivent renoncer à soutenir la colonisation israélienne !

- La campagne « Les liaisons dangereuses des banques et assurances françaises avec la colonisation israélienne ».


INTERVENTION LORS DE L’AG DE LA BANQUE POPULAIRE AUVERGNE RHÔNE-ALPES DU 22 MAI 2017

La Banque Populaire, par l’intermédiaire de sa filiale Natixis, entretient des liens étroits avec les banques israéliennes qui participent activement à la colonisation des Territoires Palestiniens par Israël.

Un rapport détaillé établi suite à une enquête indépendante menée par six organisations indépendantes dont les ONG Association France Palestine Solidarité, Comité Catholique contre la faim CCFD Terre solidaire ou la Ligue des Droits de l’Homme vient de mettre en évidence de manière irréfutable ces liens qui concernent six établissements financiers français et leurs filiales dont le groupe Banque Populaire Caisse d’Épargne et sa filiale Natixis. Concernant Natixis et la Banque Populaire, ces liens se concrétisent, en particulier, par des prises de participation minoritaires directes et indirectes dans 6 des 9 banques israéliennes impliquées dans la colonisation : Bank Hapoalim, Bank Leumi, Israéli Discount Bank, Mizrahi Tefahot Bank, Bezek et Elbit System.

Le système bancaire israélien est un acteur clé de la colonisation ainsi que l’a montré la Mission indépendante des Nations Unies qui a enquêté en 2013 sur l’impact des colonies israéliennes et a dénoncé le rôle primordial joué par les banques israéliennes avec de graves conséquences en terme de violation des Droits de l’Homme.

La colonisation des Territoires Palestiniens par Israël est illégale au regard du Droit International. Le Conseil de Sécurité de l’ONU vient de le rappeler une nouvelle fois dans sa résolution 2334 du 23 Décembre 2016.

Partout en France, nous sommes de nombreux sociétaires et clients de la Banque Populaire à demander avec force que la Banque Populaire et sa filiale Natixis mette un terme à leurs relations financières avec les banques israéliennes, à l’image de ce qu’ont déjà fait de grands établissements financiers étrangers comme le Fond de Pension Global du Gouvernement norvégien, le Fond de Pension néerlandais PGGM, le Fond de Pension luxembourgeois FDC, la Densk Bank au Danemark ou la Deutsche Bank Ethical en Allemagne, pour n’en citer que quelques unes.

N’est-il pas temps que la Banque Populaire et sa filiale Natixis cessent de contribuer à la violation du Droit International ?

N’est-il pas temps que la Banque Populaire et sa filiale Natixis se conforment aux principes et aux valeurs qu’elles affirment elles-même en matière de Droit de l’Homme ?

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0