Accueil du site > Prisonniers palestiniens > Solidarité avec la grève de la faim des prisonniers palestiniens dans la (...)

Cortège de solidarité à la grève de la faim - Lyon - 1er mai 2017 Solidarité avec la grève de la faim des prisonniers palestiniens dans la manifestation du 1er mai à Lyon - 2017 - #HungerStrike

lundi 1er mai 2017, Par Le Collectif 69

Plus d’une centaine de personnes ont manifesté derrière la banderole "Soutien aux prisonniers palestiniens" au cours de la manifestation internationale du 1er mai à Lyon.

En effet il s’agit de faire savoir que 1500 prisonniers palestiniens ont engagé une héroïque grève de la faim depuis le 17 avril ... Dans l’indifférence des grands médias.

1 000 tracts ont été distribués

Notre soutien doit s’amplifier pour qu’ils obtiennent satisfaction !


- Photos :

https://youtu.be/nt7hiWCPloU


- Tract diffusé :

Grève de la faim illimitée de 1500 détenus palestiniens dans les prisons israéliennes

A l’appel de Marwan Barghouti, condamné à 5 peines de prison à vie, les prisonniers palestiniens se battent pour des conditions de détention humaines : ils sont victimes de tortures, de traitements dégradants, inhumains et de négligence médicale, certains ont été tués en détention. Ils se battent pour leur dignité, pour le respect du droit international et humanitaire bafoué par l’Etat israélien.

- L’administration pénitentiaire coloniale a confisqué tous les biens qui se trouvaient dans les cellules des grévistes et a commencé à transférer certains d’entre eux vers d’autres prisons. Actuellement, plus de 6.500 Palestiniens, dont 62 femmes et 300 mineurs (garçons et filles), sont emprisonnés par Israël. La santé de Marwan Barghouti se dégrade. Les organisations internationales comme la Croix-Rouge, les avocats sont interdits de visite aux prisonniers grévistes !

- 500 d’entre eux sont sous le régime de détention administrative qui permet une incarcération sans procès ni inculpation.

- Cette grève, commencée le 17 avril !, comme les précédentes vise à mettre fin aux abus de l’administration pénitentiaire d’occupation. Israël a établi un système judiciaire à deux vitesses, l’un garantissant une impunité pour les Israéliens ayant commis des crimes contre des Palestiniens et l’autre criminalisant toute résistance palestinienne (99,74% des Palestiniens inculpés sont condamnés !) .

- Depuis 1967, 850 000 Palestiniens ont été emprisonnés par les autorités israéliennes. Presque toutes les familles palestiniennes ont des membres qui ont subi des peines d’emprisonnement. L’emprisonnement massif est un outil de l’oppression de l’État d’Israël sur le peuple Palestinien.

Solidarité et liberté pour les prisonniers palestiniens !

PDF - 162.8 ko
Tract Solidarité avec la grève de la faim
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0