Accueil du site > Actions > Liberté de circulation ! Réfugié.e.s, migrant.e.s, vous êtes les (...)

Photo manifestation à Paris (France24) Liberté de circulation ! Réfugié.e.s, migrant.e.s, vous êtes les bienvenu.e.s ! Manif samedi 25 mars à 15 h place des Terreaux LYON

vendredi 3 mars 2017, Par Le Collectif 69

La Palestine est terriblement concernée par la question des réfugiés. 1948, puis 1967 et aujourd’hui encore puisque les camps de réfugiés Palestiniens de Syrie sont victimes de la guerre, ainsi que ceux du Liban, de Jordanie (et d’autre pays encore) également par contre-coup.

La résolution 194 de l’O.N.U exige le retour des réfugiés palestiniens dans leurs foyers le plus tôt possible (elle date de ... 1948)


T E X T E — D E — L ’ A P P E L — U N I T A I R E :


Les réfugié-e-s ne sont pas dangereux, ce sont eux qui sont en danger 

- ≫ en danger, car victimes d’un tri inhumain

En 2015, le statut de réfugié a été refusé à 63 % des demandes et demandeurs d’asile. Et la nouvelle loi sur l’asile met fin à leur droit de rester en France. Après les avoir hébergé quelques jours, la Préfecture les met à la rue avec une obligation de quitter le territoire. D’un côté, l’accueil de quelques un-e-s, de l’autre, des expulsions massives !

“Eux, c’est nous” : la solidarité n’est pas un délit

Une recrudescence de poursuites vise à empêcher la solidarité envers les migrant-e-s. Des bénévoles, comme Cédric Herrou, ... sont traînés devant les tribunaux pour avoir accueilli des réfugié-e-s, leur avoir apporté soutien matériel ou juridique. Une nouvelle mobilisation s’impose : si la solidarité avec les étrangères et étrangers est un délit, alors nous sommes tous délinquant-e-s !

Pour l’égalité des droits, droit d’asile sans restriction ! Refusons la logique criminelle, qui fait de la Méditerranée un mouroir et lance la police aux trousses de celles et ceux qui fuient la guerre ou la misère.

Œuvrons pour la liberté de circulation et d’installation !

- ≫ Jeunes accusés injustement d’escroquerie, voire condamnés  

La Mission pour l’Évaluation et l’Orientation des Mineurs Isolés Étrangers qui dépend de la Métropole de Lyon et de l’Aide Sociale à l’Enfance voit des “faux mineurs” partout. Suspicion, intimidations, mise à la rue, comparutions immédiates et condamnations s’enchaînent. Si la Cour d’appel a annulé certaines condamnations, nombre de jeunes n’ont pu se défendre. Avec la réduction des budgets sociaux, la politique migratoire et les nouvelles lois qui mettent en cause des droits fondamentaux, des jeunes sont à la rue alors qu’ils demandent protection. Leur scolarisation est de plus en plus difficile.

- ≫ Mobilisation citoyenne pour l’hébergement de migrant-e-s à la rue

La lutte des enseignant-e-s et des parents d’élèves de collèges et d’écoles a permis le logement de dizaines de familles qui dormaient dans la rue. Mais l’État n’ouvre pas suffisamment d’hébergements et les referme dès la remontée des températures. Les professionnel-le-s de l’urgence sociale réclament des moyens pour répondre à la demande des 1 500 personnes de l’agglomération, qui appellent régulièrement le 115 sans trouver de réponse. Alors que de nombreux immeubles vides pourraient être utilisés par la Métropole ou réquisitionnés par la Préfecture pour loger les sans domicile, l’État vend le Fort St Laurent, qui héberge des migrant-e-s, pour faire un hôtel de luxe...

Pour la sécurité de tous et toutes : arrêt du pillage des richesses !

En Afrique et au Moyen-Orient, la guerre et la misère sont largement provoquées par les politiques des gouvernements occidentaux : pillage des richesses, soutien aux dictatures... En Syrie, la population fuit la barbarie de Daesh, mais l’exode est dû avant tout à la terreur du régime d’Assad et de ses alliés qui, depuis plus de 5 ans, massacrent le peuple en toute impunité.

- CONTRE les politiques migratoires meurtrières, pour le démantèlement de Frontex (qui surveille les frontières et intercepte les migrant-e-s)

- POUR que le budget consacré à la chasse aux migrant-e-s soit consacré à leur accueil

- POUR respecter la libre circulation : des papiers pour toutes et tous

- POUR respecter le droit d’asile et abroger l’accord de Dublin (obligeant les migrant-e-s à demander l’asile dans leur 1er pays d’enregistrement)

- POUR la prise en charge par l’aide sociale à l’enfance de tous les jeunes mineurs isolés et le droit à l’enseignement pour tous et toutes

Manif samedi 25 mars à 15 h place des Terreaux

(Lyon - métro Hôtel de Ville)

PDF - 125.9 ko
Tract 25 Mars

Collectif de soutien aux réfugiés et migrants Lyon-69 : ATTAC-Rhône, CGT Vinatier, CGT-Éduc’Action Rhône, Union Départementale CGT, Union Départementale CNT, Collectif des EtudiantEs EtrangerEs, Collectif 69 Palestine, Comité d’Information pour une Syrie Libre et Démocratique, Coordination Urgence Migrants, Émancipation-69, FSU 69, LDH Rhône, MRAP LYON 1-4, MRAP LYON 3-7-8, RESF-69, Solidaires 69, Solidaires EtudiantEs, UJFP Lyon, Alternative Libertaire, Coordination des Groupes Anarchistes-Lyon, EELV 69, ENSEMBLE !, L’insurgé, Lutte Ouvrière, MJCF Rhône, Nouveau Parti Anticapitaliste, OCML-VP, Parti de Gauche69, PCF, UPC

Contact : collectifrefugie69@laposte.net

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0