Accueil du site > Boycott > Boycott (BDS) > "TEVA J’EN VEUX PAS" ! Action Boycott à Lyon 19 novembre

Action BDS TEVA à Lyon le 19 novembre 2016 "TEVA J’EN VEUX PAS" ! Action Boycott à Lyon 19 novembre

dimanche 20 novembre 2016, Par Le Collectif 69

Devant une grande pharmacie du centre ville de Lyon, ils étaient venus une dizaine à expliquer aux passants et aux clients, pourquoi ils disent aux pharmaciens "TEVA j’en veux pas".

En effet TEVA est une marque de médicament génériques israélienne, une des 25 plus grandes entreprises pharmaceutiques au monde !

Des autocollants à coller sur les cartes vitales étaient proposés

Vignette "Teva j'en veux pas"

- Devant la colonisation qui progresse encore,
- devant les démolitions des maisons palestiniennes,
- devant le nettoyage ethnique à Jérusalem,
- devant le blocus de Gaza depuis 10 ans,
- devant la politique d’Apartheid de l’État d’Israël,
- devant le refus du retour des réfugiés palestiniens,
- etc.

constatant l’inaction des États pour faire respecter le droit international, ces militants ont rejoint la campagne de Boycott Désinvestissement Sanction !


Facebook Collectif 69 Palestine Plus de photos


Pourquoi boycotter les médicaments génériques TEVA ?

Parce que :

- TEVA, première entreprise pharmaceutique israélienne, est une puissante multinationale, le premier producteur de médicaments génériques au monde.

Par son apport financier à l’État d’Israël, elle contribue au financement des opérations militaires à Gaza et au développement de la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem‐Est, au mépris des droits du Peuple palestinien et des résolutions internationales, en toute impunité !

- TEVA, grâce à une publicité internationale valorisant son rôle altruiste, vise à donner d’Israël une image positive, alors qu’elle impose ses produits au marché palestinien « captif », où l’accès des Palestiniens à la santé est en détérioration constante.

Les nombreux checkpoints israéliens entravent leur circulation et donc l’accès aux hôpitaux et aux soins. A Gaza ce sont des ambulances et des infrastructures sanitaires et médicales qui ont été détruites.

Comment boycotter les génériques TEVA ?

‐ En collant le sticker « TEVA j’en veux pas » sur votre carte Vitale

A coller sur la carte vitale

‐ En disant au pharmacien « Non merci pas TEVA. Une autre marque, svp. »

Teva, j'en veux pas !

Jusqu’à quand ?

- La campagne « TEVA j’en veux pas » s’inscrit dans la campagne internationale BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) lancée en 2005, par 172 organisations de la société civile palestinienne et qui développe au niveau mondial des actions non‐violentes pour faire pression sur le gouvernement israélien jusqu’à ce qu’il respecte complètement les dispositions du droit international.


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0