Accueil du site > Boycott > Boycott (BDS) > Le lendemain de leur arrestation, les tee-shirts "Boycott Israel" étaient (...)

"Les tee-shirts" rue de la République à Lyon Le lendemain de leur arrestation, les tee-shirts "Boycott Israel" étaient de nouveau de nouveau dans les rues de Lyon !

dimanche 24 juillet 2016, Par Le Collectif 69

L’arrestation de la veille vendredi 22 juillet ayant tourné court, le port des tee-shirts étant bien sur tout à fait légal [1], les pressions exercées par les forces de l’ordre n’ont pas impressionné les militants du "Palestine tour"[2].

Partis de la Part-Dieu, où ils ont donné un concert de rue, ils ont traversé les principales artères de Lyon, recueillant la sympathie de nombreux passants.

Les autorités locales (et les commanditaires de l’arrestation ?) auront à tirer le bilan de ce cafouillage. A noter également la sympathie que les militants ont suscité très rapidement sur les réseaux sociaux, les nombreux appels téléphoniques au commissariat en témoigne etc.).

Nous exigeons que les représentants de l’État laissent s’exprimer la société civile et les associations qui défendent les droits inaliénables du peuple palestinien victime de la colonisation israélienne ; surtout quand l’État français ne montre aujourd’hui que complaisance vis à vis d’Israël et ne remplit pas ses obligations internationales vis à vis du droit des Palestiniens.

Il est insupportable que des militants associatifs pacifiques soient traités comme des délinquants ou des criminels ! le gouvernement doit cesser de céder aux caprices de l’extrême droitier Netanyahu dans sa bataille "stratégique" contre le mouvement "BDS" [3].

A ce propos, si la France a pris (avec Israël) la tête de la répression juridique du mouvement "BDS", elle n’en a plus l’exclusivité et il faut lire à ce propos ce texte [4] de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme qui dénonce cette répression dans plusieurs pays et affirme le droit des personnes à participer pacifiquement et à appeler à des mesures de boycott-désinvestissement-sanctions.

Le collectif 69 Palestine participe à la campagne internationale BDS [3] et en France adhère à la Campagne BDS-France il soutenait le "Palestine Tour" [5] lors des étapes du Rhône.


Dans la presse

- Le Progrès de Lyon : Interpellés la veille, les membres du collectif Europalestine ont remis leur tee-shirt


- [1] « Boycott Israël Apartheid » est une opinion politique, et dans un état de droit, il est autorisé d’exprimer publiquement ses opinions politiques.

- [2] L’étape lyonnaise du "Palestine Tour" a eu lieu avec le soutien du collectif 69 de soutien au peuple palestinien.

- [3] Boycott Désinvestissement Sanctions - Campagne internationale lancée par la société civile palestinienne le 9 juillet 2005

- [4] Déclaration de la FIDH sur le droit de participer et à appeler au Boycott - Désinvestissement - Sanctions

- [5] - Plus d’info sur le Palestine Tour à Lyon le 23 juillet


SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0